Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 mai 2013

Trois rendez-vous "Plus loin que l'horizon" au festival Trace de poète 2013

 

TROIS MOMENTS à partager avec le Scriptorium

dans le cadre du Festival "Trace de poète" dans le Vaucluse (84) :

 

 

 Le jeudi 30 mai 2013 à 18h30 à la galerie 22 à Coustellet :

 Lecture à deux voix « Un peu plus d’air que d’habitude », création de Dominique Sorrente, accompagné par la comédienne Isabelle Provendier.

 

 

 Le samedi 1er juin 2013 de 10h00 à 13h00 à la médiathèque de Cabrières d’Avignon :

 Atelier d’écriture créative « Vos divines comédies, Enfer/Purgatoire/Paradis » animé par Lysey et Dominique Sorrente.

 

 

 Le dimanche 2 juin 2013 de 9h30 à 12h30 à Cabrières d’Avignon :

 Marche poétique « Vos divines comédies » avec la participation de l’association     « Pierre Sèche en Vaucluse ».

 

 

pierre sèche bories.png

 

 

« Il y a un peu plus d’air que d’habitude


à respirer  


dans le paysage de ce jour-là »

00:02 Publié dans Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

20 mai 2013

Au pas de l'être ~ Leonor Gnos

 

004.JPG

 

 

A quoi bon la peine de ne jamais arriver

 

nous avons des ailes à nous

 

et une aiguille dans les mains

 

                       ~

 

La nature autour du Mistral

 

se courbe telle qu’une poule

 

devant un coq en colère

 

                     ~

 

 

Ma cervelle ridée

 

transcription des vers perdus

 

                    ~

 

Ce qui nous sauve est souvent un hasard

 

les mots arrivent plus tard

 

                      ~              

 

La nuit mes morts créent des traces de lueur

 

comme s’ils étaient avec moi

 

en pleine vie à tout jamais

 

                     ~

 

 

Un souhait sans nom touche le temps 

nous avons ignoré ce qui pourrait

 

rayonner en nous

 

                          ~

 

Dans l’univers la plus petite étincelle

 

fait jaillir une ombre immense

 

                          ~

 

Toutes les étoiles dans le ciel

pour rêver à l’infini

 

P1150610.JPG

 

Jean-François Picq

P1150438.JPG

 

 

Je t'aime pour ce corps vivant à la naissance des baisers
pour ton odeur de grand large aux premières fleurs du matin

Je t'aime parce que je suis fou et que je n'ai pas encore appris à casser mes rêves
et conduire l'effondrement de mes certitudes blanches

Je t'aime parce que je vis dans la cathédrale inversée de ton ombre
assis sur les berges qui descendent le fleuve à petits pas
jouant avec la lumière entrelacée de tes arcs-boutants

Je t'aime pour ne pas mourir
du poids des ans aux entrailles de la tête
de la découverte chaque jour renouvelée de nouveaux fronts de bataille sur ma peau

Je t'aime pour le quadrille des routes
à parcourir encore ensemble sur la veine inflexible du temps

Je t'aime parce que ne plus dire « je t'aime »
serait prendre racine dans l'arbre de la mer .

 

 

P1150680.JPG