UA-156555446-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 novembre 2020

L'ÉPIQUE BISTROT est né...au SCRIPTORIUM de Marseille

IMG_0046.JPG

Que faire quand le moral est dans les chaussettes et qu'on ne retrouve plus ses chaussettes, quand l'agenda est lacéré de rayures, quand on s'énerve à compter le rayon de permission pour marcher en lonesome cowboy ou cowgirl ? Que faire surtout pour se relier quand les signaux de fumée semblent insuffisants? 

Le Scriptorium a choisi une formule, l'Épique Bistrot, qui mérite une petite explication de texte.

Un Bistrot, en temps de confinement... Il y a bien sûr de la frustration dans l'air. Mais à tout prendre, sans charges fiscales ni sociales, ouvrir un espace de liberté, c'est déjà ça de pris.

Le premier rendez-vous a eu lieu le samedi 7 novembre entre 17h et 19h via Jitsi Meet. Une occasion de trinquer à travers les écrans, prendre des nouvelles, dire et écouter des poèmes...Ce jour-là, marqué de deux pierres blanches: l'anniversaire de Marc Ross et la victoire de Joe Biden.

 

Désormais, le rendez-vous est pris pour ceux qui le voudront chaque samedi entre 17h et 19h. Chacun, chacune viendra, selon son désir, partager un moment avec les autres poètes du lieu.

 

Quant au nom "L'Épique Bistrot", il s'est imposé rapidement par le biais d'un désir de quelques scripteurs en demande d'une aventure poétique digne de ce nom. Oui, il y a quelque chose d'épique dans ce temps que nous vivons. Le temps des formalismes semble bien en panne. Les heures du vieux lyrisme réclament une métamorphose. Et si, dans les aléas de ce temps pandémique, les petites échappées narratives ne préfiguraient pas un rêve d'épopée...quitte à échouer en douceur au bord des comptoirs?

Alors oui, le Scriptorium s'invente ici son lieu "digital"pour favoriser un engouement par temps de mise en berne. Un "intervalle" (comme se nomment tous ses rendez-vous) à l'Épique Bistrot. Les premières frappes de la légende sont sous presse en décasyllabes. D'autres suivront. Chaque scripteur est invité à cette invention à plusieurs voix, dont voici les premières strophes...

 

                                                                               14 novembre 2020

 

C'est au vingt-neuf montée de l'Oratoire

Que la petite a joint la grande Histoire

On y palabre on y délire et puis

À ta santé Blue Lagoon Pink Lady

 

Les scripteurs sont là humeur canapé

Accrochant leurs mots au bord de l'été

Ils ouvrent le temps carnets à spirales

Prêts à libérer des phrases bancales

 

Les guitares ne sont jamais bien loin

Revenues d'amours perdues dans les foins

On ne veut pas croire à la pandémie

Qui rend dans le soir les visages gris

 

L'un d'eux s'est levé pour une apostrophe

Sentant débarquer quelque catastrophe:

"Scripteurs d'aujourd'hui, ne faillissez pas.

Le sort des fées vous va plus que des rats! ...

 

Le reste sera notre façon de conjuguer au rythme des semaines. Que ceux qui souhaitent nous rejoindre nous fassent signe...on fera une haie d'honneur pour laisser passer leurs poèmes.  

                         

BISTROT J-1 groupe.jpeg

 

 

30 septembre 2020

RETOUR D'EXPÉDITION POETIQUE

559FAC6C-BAA4-45AF-B085-11CABE8C6400.jpeg

559FAC6C-BAA4-45AF-B085-11CABE8C6400.jpeg

"Homme libre, toujours tu chériras la mer !"   Charles Baudelaire

 

Voilà, samedi 26 septembre s'est déroulée l'expédition prévue aux Goudes,  une traversée quelque peu différente de celle qui avait été concoctée mais non moins trépidante, contre tous les vents et toutes les marées, escortée par les embruns et un air des plus vivifiants pour les poètes nomades de cette étrange rentrée…
 
Ils étaient 3, puis 4...à décliner leurs "pratiques de la traversée" du Bateau Ivre au port de Callelongue, en passant par les Goudes pour une halte déjeuner abritée par l'île de Maïre. Marie-Philippe, Emmanuelle, Nicolas et Dominique croisèrent joyeusement leurs poèmes, lectures, textes envoyés par quelques absents, avec une forme d'ivresse salée, véritable antidote contre la litanie des empêchements, des peurs, des fatigues...

0279614E-CE73-4E26-8096-6351D70B02CD.jpeg

Partis à 10h30 de Notre Dame de la Garde à dos de coccinelle, les poètes égrénèrent poèmes et discussions animées jusqu'à 17h, en bord de mer, sur un banc public face à l'Esplaï du grand bar improbable des Goudes, dans les faubourgs caillouteux de Callelongue ou à l'ombre des arbres bienveillants, découvrant un poème écrit à plusieurs voix dans la trame du vent et en lisière de houle...

5EB39789-E36F-45E2-A2C0-AA90AC25B025_1_105_c.jpeg

Une traversée des plus enthousiasmantes qui fut une vrai leçon de vie commune éphémère en poésie, comme la rêve le Scriptorium depuis vingt ans. 
 
Ce fut également l'occasion de discuter et de décider de l'esprit des deux prochaines rencontres. 
 
Le samedi 7 novembre, comme annoncé lors de l'AG,  à partir de 15h, aura lieu un atelier  de "poésie chorus" en comité restreint. Au maximum, deux groupes de 4-5. La plupart des places sont réservées d'ores et déjà. Par retour de mail, vous pouvez vous inscrire sur liste d'attente, en cas de désistement. Cet atelier sera "pilote". Des idées de lieux de retrouvailles / ateliers, sont toujours les bienvenues… Si l'expérience est concluante, nous la renouvellerons ultérieurement avec d'autres membres aussi motivés. 

     9450C366-F3B6-41F2-879E-0C3DFCE9EC61.jpeg

C99AD369-2186-48F0-9857-D9B60DAED44D.jpeg 1926322F-D2DF-4250-93F9-697E282F34BA.jpeg

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le samedi 12 décembre, en fin d'après-midi (18h30), est proposée la veillée au coin du feu. En attendant une proposition de cheminée opérationnelle et un espace assez large. Tous à vos relations...
 
Emmanuelle Sarrouy va continuer dans l'intervalle l'enregistrement des vidéo-poèmes avec ceux qui se manifesteront auprès d'elle. 

84D9200B-D840-4092-B3A5-ACC6990A33CD.jpeg

Le dimanche 11 octobre, Dominique Sorrente donnera une lecture-signature de  son nouveau  livre "A la digue du large" (édition Tipaza, 20 euros) créé avec le peintre Gilles Bourgeade qui présentera ses pastels originaux.
La rencontre se fera par passages successifs à 16h, 17h30 et 19h dans l'atelier de la relieuse d'art Christine Fabre Bourgeois, au 25 rue d'Estienne d'Orves.
Sur réservation, soit par mail (poesiescriptorium13@gmail.com), soit par téléphone au:    0491339331         Là aussi, n'attendez pas trop pour réserver.
Et en plus, c'est une belle occasion supplémentaire de retrouvailles.
 
Bien sûr, n'oubliez pas d'adhérer au Scriptorium (30 euros, indiivduel et 50 euros couples) si vous ne l'avez pas encore fait. La poste existe encore. Les virements aussi. Et surtout, surtout, apportez vos projets, votre fougue, vos façons de défier le rouge écarlate...
 
Le pari du Scriptorium, si minime soit-il, est de nous relier, de maintenir et plus encore, stimuler des gestes de création partagée.

F86D3F0A-ACDF-4EE2-9B89-B16197C5EF52.jpeg

"Laisse, si tu le peux, tes mains voyager en cet angle du temps
avec le bateau qui toucha l'horizon",  Georges Seferis
 

B9FCCA9D-6B94-4789-8C6E-381FD432C0EC.jpeg  B9FCCA9D-6B94-4789-8C6E-381FD432C0EC.jpeg  B9FCCA9D-6B94-4789-8C6E-381FD432C0EC.jpeg