Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 avril 2017

La caravane poétique du Scriptorium vous attend au Château de Thouzon le samedi 29 avril

Oppède3.jpg

 thouzon-trace-carte.jpg

thouzon-plan.jpg

Dans le cadre de l'événement Trace de Poète, le Scriptorium vous donne rendez-vous pour sa caravane poétique le samedi 29 avril, à 9h30 au château de Thouzon (Vaucluse). Rv au parking. Comme chaque année, l’association Pierre sèche en Vaucluse est partenaire de ce moment particulier.

 

images-3.jpg

La caravane poétique propose une marche accessible par tous (2 heures 30 environ, haltes comprises). Elle permet de croiser la découverte culturelle d’un site et la lecture de poèmes et autres textes d’auteurs ou écrits personnels. Une déambulation au gré des mots.

 

Stevenson disait : « J’ai deux docteurs, ma jambe gauche et ma jambe droite ». Ici, nous tenterons de tenir le pas gagné mais aussi nous mettre en mouvement, et encore musarder, accélérer le pas, savourer la halte. Bref, nous réapprendrons, comme à chaque fois, à respirer par les talons.

Il en sortira des poèmes, et du plaisir de mots mêlés.

 

Le thème poétique choisi, pour cette année, est: Marcher.

Ce thème fait écho au thème « Itinérances » choisi en 2017 par Trace de Poète.

 

Chaque halte sera portée par un thème d’approche.

Les participants s’en inspireront pour les textes qu’ils auront choisi de lire ou même d’écrire en la circonstance.

 

Les voici donc :

  • 1-Dans le sac à dos pour partir en voyage, il y a…
  • 2-Les lieux sont les couplets d’une chanson
  • 3-Sur les bas-côtés du chemin
  • 4-Affaire de rythme, l’aventure des pieds
  • 5- Une halte bien méritée

 

Toute personne est la bienvenue pour proposer une lecture, partager une création ou, tout simplement, marcher en bonne compagnie !

 

Et voici une pensée d’un sage lettré pour nous préparer :

« Bien que les pieds de l’homme n’occupent qu’un petit coin de terre, c’est par tout l’espace qu’il n’occupe pas que l’homme peut marcher sur la terre immense »   Tchouang Tseu

 

INFOS PRATIQUES:

Rendez-vous au parking, arrivée par le chemin de la Tapy. Attention, c'est une journée de débroussaillage par les amis de Thouzon, donc fréquentation de voitures. Mais pour la bonne cause! Vous pouvez aussi vous garer en bas du chemin,  en laissant le passage libre (voir plan ci-dessus).

 

À noter aussi : à la fin de la caravane poétique, la rencontre se prolongera d’un pique-niqueen haut de la colline (à prendre dès le départ dans les sacs, on ne peut monter en voiture) avec les victuailles tirées du sac.

Après le pique-nique, l’abbaye nous sera ouverte par l’association pour le site de Thouzon, à la sortie une petite obole à votre discrétion destinée aux travaux de restauration.

Retour vers 15h.

 

Inscription souhaitée avant le 26 avril auprès d'Olivier Bastide ou Dominique Sorrente (les poètes-caravaniers) : poesiescriptorium13@gmail.com

ou au 0650912617

 

images.jpg

04 mars 2017

Pour saluer les Afrique(s) en poésie, au Scriptorium de Marseille

 

Ce 4 mars, jour du lancement du Printemps des Poètes...

 

 

COMME UNE POIGNÉE DE DÉSERT NOIR

 

                                                                                 à Nimrod

 

C’est toujours le premier pas qui compte,

chante la pluie d’hivernage,

 

le premier pas qui nous enseigne,

quand il avance, à hauteur des plateaux,

muscle de l’or.

 

Les retrouvailles dansent sur le chaos

le tour d’honneur des flamboyants.

 

Fumeur de sable,

au tam-tam des énigmes,

tu en appelles aux peaux qui résonnent d’oublis

et de retours.

 

Une nuit d’amulettes

souffle ses femmes vibrantes.

 

Sur le nuage éteint du recommencement,

le puits n’est jamais au centre. Vous marcherez.

 

Pour nous montrer où va l’offrande

d’un feu de brousse méridienne,

demain encore,

vous marcherez.

 

                                 DOMINIQUE  SORRENTE                                   

    (extrait de Pays sous les continents, MLD 2009)

 

 

 

03 mars 2017

PRINTEMPS DES POÈTES: LES IVRES VIVANTS CHANTENT LES 12 ET 14 MARS à PEYROLLES ET MARSEILLE

 

 Les Ivres vivants en concert à Marseille mars 2017.jpg

                   Audrey Gambassi, Dominique Sorrente, Lionel Mazari 

 

 

Il fallait s’y attendre : ils reviennent au printemps. Ou, du moins, au Printemps des Poètes. Ces drôles d’oiseaux-chanteurs qui s’appellent les Ivres vivants nous donnent deux rendez-vous rapprochés :

- le dimanche 12 mars, à 16h, au château de Peyrolles, ils proposeront leur « incroyable tournée » au public du festival « Poésie au Château « ( dont le plateau est varié et séduisant). Participation libre.

- le mardi 14 mars, à 20h, le concert-spectacle aura lieu au théâtre du Non-Lieu (tout un symbole, par les temps actuels), 69 rue de la Palud, 6°, au centre-ville de Marseille.

Pour le concert au Non-Lieu, les réservations se font au 0625246890

Tarif PAF : 10 euros

 

Venez découvrir ou re-découvrir ce trio insolite où les talents ne manquent pas, formé de Dominique Sorrente et Lionel Mazari, tous deux auteurs – compositeurs -interprètes, avec la voix d’ Audrey Gambassi.

Le concert est une balade en chansons-poèmes, toutes créations originales des poètes. Au cours de ce voyage, les guitares font bon ménage avec les voix parlées et chantées, on passe d’humeurs primesautières ( Compère le Marsouin) à des accents plus sombres (Les villes millénaires). Et l’on remonte un fleuve qui n’a rien d’impassible (Mon amazone). Et ainsi va le récital. qui s’achève par un hymne écologique insolite…à découvrir !

 

Une tendresse joueuse et communicative, proposée par ce trio réjouissant. Avec la meilleure part donnée aux mots ciselés avec art.

Comme ils le disent:

Il y a des chansons pour bouger les corps,

d’autres pour caresser les oreilles.

 

Ne manquez pas cette cure en chansons pour devenir à votre tour, le temps d’un soir, des Ivres vivants.

 

 

 

19:23 Publié dans Agenda, Musique | Lien permanent | Commentaires (0)