Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 juin 2019

SIESTE DU SCRIPTORIUM MODE D'EMPLOI: AU DÉFI DE LA CANICULE

                                                         

Affiche Scriptorium web.jpg

                                affiche réalisée par Colette Papilleau            

 

                         On est dans le thème

 

 

Parfois les mains se laissent aller

à ne plus applaudir.

 

Les chenilles processionnaires

retournent se cacher

dans la tignasse du pin parasol.

 

Quelques corps s’affalent

sur un tapis

qui n’a pas encore appris à voler.

 

C’est fin juin, passé midi le juste.

Ça canicule sévère, on est dehors pourtant.

Il y a du courage dans l’air,

mais ça ne se voit pas.

 

Les guimauves remuent dans le sac,

à l’affût, pour récompenser

les parleurs extravagants

qui ouvriront la bouche aux poèmes

sans gober les insectes.

 

Parfois on flotte

en pensée, en action, par souplesse

et par déraison.

 

On flotte encore,

et on apprend la dérive de dire

comme celle de se taire.

 

À d’autres,

le travail forcené

d’un orchestre

qui éclabousse en sepia à l’autre bout du jardin.

 

Parfois on vit

assis ou allongés, droits ou tordus.

On tient en équilibre,

jouant au mistigri des phrases

ou lançant des mots acrobates.

 

Pas gigotage, pas ronflerie,

pas mêle-de-tout,

on est là en suspens. À quelques pas

des agrès des enfants.

 

Quand plus rien ne nous empêche

de laisser l’arbre grandir en nous,

on appelle cela

la sieste poétique.

 

Et personne,

vraiment personne

n’est obligé de nous croire.

 

                                 Dominique Sorrente

 

                                Jardin de la Colline Puget,

                                                  MARSEILLE

                                                     29 juin 2019

 

SIESTE PUGET TRACE.JPG

                                Les Scripteurs du jour, revenus de sieste

                                (Marie Ginet, Emmanuelle Sarrouy, Nicolas Rouzet,

                               Dominique Sorrente, Franck Merger, Delphine Segond, Myriam Eck )

                             - photo Medjina au retour du tourniquet

                               

21 juin 2019

LE RETOUR DE LA SIESTE POÉTIQUE à Marseille Jardin de la Colline Puget samedi 29 juin

 

Affiche Scriptorium.jpg

C'est le temps de la bienheureuse sieste poétique du Scriptorium.

Elle aura lieu le samedi 29 juin à 13h30 au jardin de la Colline Puget (en haut du cours Pierre Puget) à Marseille.

 

Venez partager l'attention flottante de cet instant-torpeur...avec livres et textes, et aussi une natte et un peu de boisson fraîche...

 

"...le rythme plus lent sur lequel se prononce

une amie comme pour nous laisser le temps

de nous installer dans une parole partagée;

 

et cette place qu'on s'accorde aussi

en aimant en secret, destinant des pensées

que l'on sait pouvoir être reçues..."

                                    Judith Chavanne

                               À l'équilibre ( Le bois d'Orion 2018)

 

 

                                                            *

Un peu d'histoire.

Le jardin de la Colline Puget est le plus ancien jardin public de Marseille appelé également Jardin de la Colonne. Il est le résultat d'un projet lancé en 1801 pour prolonger la promenade des remparts sud de la ville (l’actuel Cours Pierre Puget). En 1878, la mise en place du buste de Pierre Puget entérine la décision de nommer ce jardin "Colline Puget".

 

Un fait récent notable: en septembre 2014, le parc fut fermé suite au témoignage d’un passant ayant vu et photographié un cobra de 2 mètres.

 

Pour le 29 juin prochain, poèmes cobras s'abstenir.   

22 mars 2019

CARAVANE POÉTIQUE du 11 mai: MURAILLES ET PASSES à Cabrières d'Avignon

 

                                       IMG_0331 panneau mur de la PESTE.jpg

La Caravane poétique du Scriptorium pointe à l'horizon...en salve finale de la manifestation Trace de Poète qui se déroule, cette année, du 26 avril au 12 mai.

 

Cette fois, nous avons choisi avec notre substantielle alliée, l'association Pierre Sèche en Vaucluse, le Mur de la Peste comme point de ralliement.

Danièle Larcena et ses complices nous régaleront de leurs connaissances des pierres et des temps de peste.

Pour ce nouvel épisode, nous aurons également le plaisir de pouvoir compter sur le slameur Diz pour secouer notre pérégrination.   

Celle-ci se fera en 5 étapes.

 

Le thème de cette année est MURAILLES ET PASSES. Chacun est donc invité à apporter des textes de son choix ou de son crû sur ce thème qu'il déclinera au gré des humeurs: Murs, trouées possibles, art du passe-muraille,  cris ou murmures...sans oublier la Peste qui n'est jamais bien loin...Bref, toutes les plumes et toutes les voix sont les bienvenues. 

 

La date retenue est le samedi 11 mai, à 10 heures au parking du Maquis du Chat.

La caravane dure environ 2h30, sans difficulté de parcours particulière.  Elle sera suivie d'un pique-nique. Chacun est invité à apporter des vivres à partager.

En cas d'intempérie, ou pour ceux qui désirent prolonger le moment, nous pourrons nous réfugier dans la belle salle des fêtes de Cabrières d'Avignon.

 

Le parcours de la Caravane est présenté sur le plan ci-dessous.

 

Pour faciliter l'organisation, nous vous remercions de vous inscrire par mail auprès du Scriptorium (poesiescriptorium13@gmail.com) avant le 4 mai, en précisant si vous comptez ou non lire un texte le 11 mai.

 

À vos préparatifs...même les absents peuvent nous adresser des textes...

 

 

 

parcours mur de la peste 2019.jpg

IMG_0334 CABRIÈRES.jpg

16:16 Publié dans Agenda | Lien permanent | Commentaires (1)