UA-156555446-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Scriptorium - Page 17

  • DU PEINTRE AU POÈTE: GILLES BOURGEADE ET DOMINIQUE SORRENTE présentent leur CARNET À DOUBLE VUE

    carnet 21x21 couv.jpg

     

    RENCONTRE-DÉDICACE

    le samedi 2 avril, à 17h

    Atelier de reliure FABRE BOURGEOIS

    25 cours d'Estienne d'ORVES à MARSEILLE (1°)

     

    Dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d'Art, Christine Fabre Bourgeois ouvre son atelier de reliure au poète Dominique Sorrente et au plasticien Gilles Bourgeade, à l'occasion de la sortie de leur livre "Carnet à double vue", publié aux éditions du Scriptorium.  

     

    Dédicace de l'ouvrage, lecture "ponctuée" d'images sonores par le poète, exposition de tirages à part, échange avec les artistes sont au menu de ce moment original.

     

    Sans compter le plaisir de découvrir le plus ancien atelier de reliure de Marseille, et les règles de l'art de Christine Fabre Bourgeois.    

    Pour des raisons d'organisation, merci de vous inscrire avant le 28 mars au:  04 91 33 93 31 ou par mail à: poesiescriptorium13@gmail.com

     

                                                     *

    atelier fabre bourgeois.jpg

     

                                 CARNET À DOUBLE VUE:

                           comme un chemin de coïncidence

     

    Après leur collaboration fructueuse dans À la digue du large    (édition Tipaza), le peintre Gilles Bourgeade et le poète Dominique Sorrente remettent le couvert. Mais cette fois dans un exercice différent. Il faut dire que la palette des deux protagonistes est variée, et que les possibilités d'aller-retour et de compagnonnage en création entre ces deux artistes sont riches de réalisations à faire naître.

     

    Voilà donc un Carnet à double vue fait d'images et de poèmes en vis-à-vis.

    Certaines oeuvres avaient déjà été montrées sur Instagram et Calameo. Mais cette fois, c'est bien d'un livre qu'il s'agit. Un livre, oui, cet objet rare qu'on prend entre les mains, dont on tourne les pages reliées, qu'on place sur une étagère, qu'on offre à une personne qu'on aime...Et le lecteur ne s'y trompera pas. 

    Dans la préface de cet ouvrage très soigné et conçu dans les règles de l'art, il est dit: 

    "Ce sont des instants-poèmes.

    Des gestes cueillis dans le paysage par le plasticien Gilles Bourgeade et le poète Dominique Sorrente. Un dénominateur commun: la passion de traverser le réel dans ses surgissements, ses appels, sa part d'indicible...Peut alors commencer une mise en écho, une série d'exercices de résonance...."

    Une page Carnet 21x21 P11.jpg

     

    Suivent une quarantaine de vignettes où les images travaillées et les formules brèves se répondent. On choisira celle-là comme un clin d'oeil à l'Éphémère, thème du Printemps des Poètes de cette année: Le papillon, drôle d'énergumène/ proclame:/ ce coin d'herbe mérite une fête. /Et déjà il a disparu."

     

    Chacun choisira son parcours. S'arrêter sur telle ou telle scène ou se promener de l'une à l'autre. Toutes les bifurcations sont possibles, mais le chemin en linéaire a aussi sa signification.

    Le lecteur prendra sûrement plaisir à regarder et lire, tour à tour ou dans le même geste, comme en une attention flottante, ces pages qui sont autant de regards et de méditations brèves.

     

    Le choix a été fait d'un tirage en édition limitée, assuré par les éditions du Scriptorium. Le livre est disponible au prix  de 20 euros ( + éventuels frais d'envoi) . Il ne faudra pas trop traîner pour l'acquérir.

     

    L'ouvrage est disponible sur demande à l'adresse mail du Scriptorium: poesiescriptorium13@gmail.com

     

    Dates de dédicace:

    Marseille, le samedi 2 avril, 17h, Atelier Fabre-Bourgeois, 31 cours d'Estienne d'Orves

    et bientôt Aix-en-Provence...Salon...Mormoiron... 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • l'INSTANT BATEAU IVRE SALUTAIRE: le rendez-vous du SCRIPTORIUM contre les malheurs du temps samedi 19 mars 2022 - 14h30

     

    flyer 1.jpg

    Nous nous apprêtions à fêter un Printemps des Poètes, sorti de la pandémie, signe de retrouvailles avec la légèreté, avec le thème de l'Éphémère à décliner. Et voilà que la pandémie refait parler d'elle...et surtout que la guerre maltraite l'Ukraine, que l'Europe voit ressurgir ses monstres...Faudrait-il plier bagages en poésie ? Non, moins encore aujourd'hui qu'hier.

     

    Car se rassembler autour des poèmes, c'est aussi savoir dire cela: la guerre et les malheurs ne sont pas le fin mot de l'Histoire. Les résistances et les consolations savent que la parole intense a encore plus sa place en temps de détresse. Comme des pieds de nez aux discours saccageurs et brutaux des alphamâles qui bombent le torse pour mieux jeter leurs bombes.

     

    Alors oui, nous allons vivre notre INSTANT BATEAU IVRE SALUTAIRE en poésie à Marseille. Ce sera le 19 mars, sur la page du Prado, au monument Rimbaud. Il sera salutaire contre la violence mortifère. Il portera l'instant dans sa magie d'éphémère. Il se fera embarcation de fortune, à la façon du Bateau ivre qui sait "les cieux crevant en éclairs, et les trombes

    Et les ressacs et les courants..." 

     

    Parce que la poésie n'a jamais trié dans ses humeurs, ses risques, nous croyons plus que jamais que la célébrer, la reconnaître, la partager est notre rôle au Scriptorium. C'est ce que le Scriptorium proposera le samedi 19 mars sur le thème de l'Éphémère. Scène ouverte, poésie chorus, inventions fugaces...d'autres surprises passeront en comètes...

     

    Et chacun-e pourra découvrir la belle anthologie établie par Thierry Renard et Bruno Doucey et éditée par les éditions Bruno Doucey à l'occasion de ce Printemps des Poètes consacré à l'Éphémère.

    Anthologie l'Éphémère Printemps des Poètes.jpg

     

    Venez partager ce moment avec nous. Il y aura des mots, des lettres, de la musique aussi, de quoi faire valser nos éphémères ! 

     

    Grâce à vous, l'Instant Bateau Ivre sera Salutaire! Et l'Éphémère apprendra à ressembler au symbole de notre affiche (due au talent de Colette Papilleau) un "coquelicot à l'oubli des larmes".

     

    INFO

    Pour s'inscrire à la Scène Ouverte:

    envoyer avant le 17 mars votre demande ( texte 3 minutes maxi) par mail à: poesiescriptorium13@gmail.com.   - Les retardataires auront cependant droit à une inscription de repêchage sur place!

     

    PHOTO de groupe IBIS -2021-03-21-RÉGIS 1.jpg

                                                          - Instant Bateau Ivre Salutaire 21 mars 2021  - 

     

  • ATELIER AD ALTA VOCE… EN PRÉPARANT LE PRINTEMPS !

    "Je te souhaite de jouer avec ta langue"

    Mélanie Leblanc, des étoiles filantes (Les Venterniers, 2018)

     

    "Alors ils choisissent de faire halte. Ni meilleurs, ni pires que d'autres, sans doute mais fervents d'une étoile qui ne leur appartient pas vraiment.  C'est dans ce lieu à ciel ouvert, nourris et traversés, qu'ils se nomment poètes, chose rare en son temps. Ils disent la poésie bien vivante, émue par le chant de sa nécessité, promise de toutes promesses à l'accomplissement."

    Dominique Sorrente et les poètes du Scriptorium, Parole première

     

    Deux samedis consécutifs, samedi 05 et samedi 12 mars 2022, pour ce nouvel atelier du Scriptorium et pour, dans un même élan, préparer l'Instant Bateau Ivre Salutaire, troisième du nom et second hors confinement, dans le cadre du Printemps des Poètes 2022. S'étaient rassemblés pour l'occasion, Marie-Philippe Joncheray et Dominique Sorrente (nos deux chefs d'orchestre), Charlotte Hamer, Henri Perrier Gustin, Marc Ross et Emmanuelle Sarrouy.

    3EB1094E-9643-4469-A2C6-6AA4B90878D0.jpeg

    61AD2812-C335-45EE-937E-40AAC2BF63DE.jpeg

    Deux petits tours de table permirent à chacun.e d'échauffer ses cordes vocales et d'apprécier rythmes, tessitures, sonorités, volumes, timbres… Il s'agissait, dans un premier temps, de lire le court texte que chacun.e avait apporté, puis de lire le texte de son voisin ou de sa voisine. Histoire d'apprécier deux lectures différentes, forcément différente, d'un même texte ! 

    Puis le travail s'est poursuivi, le premier samedi sur Parole première, un texte collectif des poètes de Scriptorium datant d'une dizaine d'années ; le samedi suivant avec Prière, extrait du Livre d'Ophélie d'Anne Perrier.

    Exercice périlleux et passionnant de la distribution des voix, de l'écoute mutuelle, des regards, de nos positionnements dans l'espace, de la mise en exergue de certains mots ou de certaines phrases, du ton que l'on décide d'adopter et sur quelles durées, quels passages… des rythmes décalés ou en canon… ou même de toutes pratiques à voix hautes qui restent encore à inventer et dont il faudra créer le vocabulaire opportun. On a hâte de s'y remettre !

    0F541A76-7F29-403E-B1F3-F9DF2BC0584A.jpeg

    06AD3D49-A088-4230-A05F-7771E6AB4BC0.jpeg

    Les deux textes ainsi travaillés seront ainsi lus en lecture chorale, ad alta voce, le samedi 19 mars 2022, pour l'ouverture du Printemps des poètes sur le thème de l'Éphémère, au moment précieux des retrouvailles désormais annuelles  de l'Instant Bateau Ivre Salutaire (I.B.I.S. que voulez-vous !). Avec ce plaisir toujours renouvelé d'échange et de partage.

    Anne Lofoten

    ***   ***   ***

    "Qu'on me laisse partir à présent

    Je pèserai si peu sur les eaux

    J'emporterais si peu de chose

    Quelques visages le ciel d'été

    Une rose ouverte"

    Anne Perrier, Le livre d'Ophélie

    (Éditions Zoé, 2018)