Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 juillet 2010

30 ans de Cheyne à l'Orangerie du Sénat

 
Cheyne_Orangerie2010.jpg

                                  

 

 

 

30ans_Cheyne.jpg

 

  

 

 

À l’occasion de l’exposition des 30 ans de Cheyne éditeur qui se déroule au Sénat (Palais du Luxembourg à Paris) du 12 au 30 juillet 2010, une série de lectures d’auteurs sera proposée en plein air dans le jardin du Luxembourg, devant l’Orangerie.

 

Dominique Sorrente donnera une lecture le MARDI 13 JUILLET à 18 heures, en compagnie de Patricia Castex Menier.

 

Vous pourrez entendre des poèmes choisis parmi les sept livres qu’il a publiés chez Cheyne (depuis La lampe allumée sur Patmos en 1982 jusqu’au petit Livre de Qo en 2001) et quelques autres nouveaux venus pour la route…

 

Nous vous invitons à partager ce temps de poésie en Orangerie, avant la déferlante des liesses du lendemain.

 

Pour tout connaître sur l’exposition des Trente ans de Cheyne et les lectures qui leur sont liées, vous pouvez vous reporter au site des éditions Cheyne.

 

 

                                                                   En cie de Robert Fergusson Scots.JPG

 

« La certitude et le doute déferlent. Sur la main originelle, notre vie est tendue,

effervescente.

Elle s’offre et se refuse en ce que chaque chose recèle d’unique.

Elle est l’embrasée au milieu des calmes.

 

                                                               

Notre aujourd’hui est fait de ricochets subtils et de couteaux.

Difficile de dormir au bord de toutes les rives à la fois, comme un sans-visage…

 

 

Pourtant la terre jubile, même sèche. Nous vénérons la terre sans eau

qui nous ressemble, ne nous désaltère pas, celle qui descend des étoiles

et subjugue l’incendie. »     

 

 

                        (extrait de La lampe allumée sur Patmos, Cheyne 1982, nouvelle édition dans Pays sous les continents, édition MLD 2009)

 

 

                                                                      

___________________________________________

 

ORANGERIE DU SÉNAT, Jardin du Luxembourg - Entrée porte Férou, 19 bis rue de Vaugirard -75006 Paris

Accès : M° Saint-Sulpice, Odéon, Mabillon  / RER : Luxembourg, Saint-Michel. (Bus 58, 84, 89)

26 avril 2010

Intervalle de printemps

 

IKebana_mai2010.jpg

 

à Coudoux (13)

le 8 mai 1010 à 14h30 *

 

 

Intervalle animé par Geneviève Bertrand

 

 

* * *

 

 

Après avoir ainsi cu

Exister est impensable

Présence des fleur

 

                               Issa

 

 

 

 

Il s’agira, le temps d’un intervalle, de partir en quête de son identité végétale, de converser avec les plantes, d’éveiller l’âme-fleur qui vit en chacun.

 

                Dans cette rencontre intime, tactile avec le végétal à la manière de l’ikébana* l’enjeu sera de trouver la racine commune qui réunifie le geste de cueillir une branche, d’entrer en relation avec elle, et celui de l’écriture à l’écoute du rythme de l’univers.

 

                L’ikébana autant que la poésie est un art d’être au monde, de partager une joie, de faire vibrer le regard, d’aller jusqu’à la pointe de beauté vivante, du secret intime de la nature, et même un peu au-delà.

 

 

 

volubilis.jpgPoésie de l’instant – autant que celle transmise par les haikus, tankas, rengas, haîbuns et autres poèmes brefs.

 

Instantanéité de passage, rencontre végétale, dialogue de cœur à cœur, humilité qui donne à chacun sa juste mesure dans l’univers, et qui se pratique comme un exercice spirituel.

 

 

 

Laisser fondre les frontières qui nous séparent, nous emprisonnent, inverser le regard, garder l’exigence, laisser couler l’impermanence.

 

 

 Rêvant chaque année

aux chrysanthèmes

   rêvé par eux    

 

Shiki                                      A chaque pétale qui tombe

Les branches du prunier

      Vieillissent                        

 

                                                            Buson                                      Remets au saule

Tout le dégoût

Tout le désir de ton cœur   

 

 Bashô

 

 

Les scripteurs sont appelés à laisser la nature traverser leur cœur, leur plume,  leur pinceaux,  à s’inscrire à la fois dans une tradition centenaire et dans une expérience spécifique et personnelle.

 

Geneviève Bertrand

_______________________________________

 

* « L'ikebana, art floral japonais, est un art millénaire dans lequel la disposition des éléments du bouquet est réglée par une symbolique héritée des offrandes de fleurs faites au Bouddha depuis le VIIème siècle.   Aimer et respecter les végétaux, connaître leur caractère, partir de l'écorce pour arriver au cœur... Peu à peu la pratique nous amène à entrer en relation avec la nature par l'intermédiaire des végétaux utilisés.  Que l'on fasse son premier ou son centième bouquet, l'émotion est la même. Car chaque branche, chaque fleur est unique. » [Extraits de l’introduction  à l’ikébana écrite par Marette Renaudin dans le site de l’école de Toulouse]

- Lien à visiter : http://www.ikebana-toulouse.com/ (page Expositions)

_______________________________________________________

* Renseignements & Inscription avant le 3 mai à l'adresse                                        poesiescriptorium13@gmail.com (détails en retour).

 

 

 

04 mars 2010

Transcontinentale, Journée mondiale de la poésie

 

Transcontinentale_mars2010.jpg

 

 logo Script.jpg

LE SCRIPTORIUM 

sous l'égide de l'UNESCO
 
 
a le plaisir de vous inviter à la
 
2ème édition
de la
 
 

Transcontinentale

 

« Poésie d'une rive à l'autre »

 
 
 

 le  samedi  20 mars 2010  à  20 h 00

au  Centre Tempo-Sylvabelle
(69-71, rue Sylvabelle, 13006 Marseille)

 

 

 

*

 

 

Marseille, « soeur du monde entier » selon les mots de Saint-Pol Roux, rive de tous les continents, accueille en cette soirée aux côtés de Dominique Sorrente et des poètes du Scriptorium l'écrivain Amin Khan, représentant l'Unesco et la poète américaine Natasha Saje.  

 

Dialogue d'une génération à l'autre, d'un continent au suivant, d'un art des mots à celui des notes et du mouvement, de la folie à la sagesse, de l'humain au végétal, autant de haltes choisies pour décliner la poésie d'une rive à l'autre et cheminer vers ces temps de coïncidence et de rencontre chers au Scriptorium.

 

La soirée due à une initiative associative se place dans la dynamique de la candidature de Marseille, capitale de la culture 2013.

 

Avec la présence de la flûtiste Patricia Le Roux et du harpiste Thomas Deleuil, du Trio Grain de Sable, des écrivains Jacques Bonnadier et Jo Pacini, et avec le concours de Thérèse Basse (association Zingha), Marthe Paoli et la jeune auteur Clara Prieur, ainsi que  Béatrice Machet et Olivier Bastide, auteurs du Scriptorium, qui prêteront leur voix au cours des temps de lecture.

 

 

 

 

affiche TRANSCONT 2010.jpg
cliquer sur l'image pour agrandir

 

 

 

 

Couv_Livr.jpg

La soirée sera également l'occasion de célébrer l'anniversaire des dix ans de l'association et donnera lieu à la présentation de l'ouvrage collectif  Portrait de groupe en poésie,   évocateur d'une décennie d'aventure poétique au lieu-dit Le Scriptorium.

 

 

 

 

______________________________________________________________________________
ENTRÉE LIBRE dans la limite des places disponibles
  • Centre Tempo-Sylvabelle : ( 0491530369  /  Programmation : Le Scriptorium         ( 0650912617
  • Amin Khan, dernière parution Archipel cobalt aux éditions MLD (mars 2010)
  • Trio Grain de sable (website)
  • Jo Pacini & Jacques Bonnadier viennent de publier aux éditions Alain Barthélémy "Feuilles d'olivier"