Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 décembre 2009

D'une porte à l'autre

script_épiphane_2010.jpg

 

 

LE SCRIPTORIUM 

logo Script.jpg

 

 vous invite à son Intervalle d'hiver

sur le thème

 

« D'une porte à l'autre »

 

 

Samedi 9 janvier 2010

 

12h00 à Ollioules (Var) *

 

 

 

 

 

 

La rencontre commencera à 12 heures par un couscous marocain, préparé par notre hôtesse, et se prolongera par nos échanges de textes rencontrés ou écrits sur le thème du jour.
 

Nous saisirons l’occasion de nos retrouvailles épiphanes pour faire le point sur les activités de chacun (publications, lectures…) et sur celles que va mener le Scriptorium pour célébrer sa décennie : Blog, Livre collectif, Transcontinentale,  Caravane, Jumelage, Intervalles…
J’espère fort que vous partagerez le plaisir de vivre ensemble ces différents projets et d’y participer de façon active.  

 
 
Je vous souhaite un bon bout d’an, avec blé prospère dans les soucoupes, et plein de vœux à exaucer en 2010, où nous aurons tous un peu DIX ANS, QU'ON SE LE DISE...

 

 

D. Sorrente

 

 

 

 

porte---zanzibar-vieille-ville_3332_pghd.jpg

 

 

 

 

On se déplace de quelques pas, ou du regard. Il y a un esprit de métamorphose dans ce geste ; le passage d’une inconnue à l’autre donnera de l’ardeur. Ce que j’étais a rendez-vous avec ce que je serai. Mais surtout, on consent à se pencher vers cet étrange réalité qu’est l’autre, avec ses mots, ses gestes, sa respiration. Ce que je suis s’inspire de ce que tu me montres et me caches de toi. Écrire alors devient embarcation, appel, franchissement, embrasure. L’heure de cet Intervalle sera propice à cette pensée agile, souple, qui reçoit autant qu’elle prononce.

 

 

D’orient à occident, d’une rive à l’autre de soi-même, du familier à l’insaisissable, chacun signera son étoile suivie pour la circonstance.  En humeur épiphane, comme on ouvre l’année… À chacun, sa manière de frapper au seuil du Scriptorium. 

 

 

D’une porte à l’autre.

 

 

DS

 

 

 ____________________________________________________________

*  La participation au repas (à régler le jour même) est de 10 euros. Nombre de places limité, merci de répondre avant le 1er janvier 2010 par mail à  l'adresse poesiescriptorium13@gmail.com (rens. en retour).

 

17:15 Publié dans Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

23 novembre 2009

Lecture - Rencontre avec Dominique Sorrente

 

 

 

 

 

 

Les Éditions MLD

 

 

ont le plaisir de vous inviter

à une rencontre - lecture

 

 

avec Dominique SORRENTE

 

 

à l'occasion de la parution de

 

 Pays sous les continents, 

un itinéraire poétique 1978 - 2008

 

 

Samedi 5 décembre 2009

 

18 h 00

 

à la librairie LES ARCENAULX

 

salle Rimbaud
25, cours d'Estienne d'Orves
 13001 MARSEILLE
 
SIGNATURE_LECTURE_PAYS_SOUS_LES_CONTINENTS__SORRENTE.jpg
(cliquer sur l'image)

 

 

 

 

 

 

J' attends cette aube

ajoutée aux pierres,

 

étendue à tous,

 

universelle.

 

J' attends cet arbre,

jumeau du feu,

qui rêve sur l’oreiller d’emprunt

depuis le jour enfoui de ma naissance.

 

 

 

 

 

 

 

NOTE DE L’ÉDITEUR

 

 

 

Sorrente adossé à l'arbre - DIDIER LECLERC atelier N89.JPGNé à Nevers en 1953, Dominique Sorrente vit à  Marseille. À 17 ans, il y a rencontré son « frère aîné en poésie » Christian Gabriel/le Guez Ricord ; plus tard, encore étudiant, il a fondé la revue Avalanche. Dans les années 80, il a été l’un des premiers auteurs de Cheyne éditeur et a trouvé dans la revue Sud un autre lieu d’ancrage. Depuis 1999, il anime l’aventure d’un lieu-dit de poésie, le Scriptorium. Autant de signes qui attestent le goût de susciter  de « petites utopies »  avec les mots à partager.

 

Ce rôle de passeur de poésie que Dominique Sorrente s’est assigné par désir de mettre la poésie en mouvement au cœur de la cité ne doit pas pour autant occulter l’autre versant. Il s’agit du travail de création personnelle qui, à l’écart des modes, se déploie à la façon d’un journal de bord où se consignent ses humeurs insulaires.

Or si celui-ci a donné lieu à de nombreuses publications en France et à l’étranger, a fait l’objet de reconnaissances (Prix GLM, Bérimont Artaud, L.Guillaume...) et éveillé un intérêt critique, il manquait encore un lieu qui permette au lecteur de mieux saisir ce qui fait l’originalité d’une telle écriture.

 

« Pays sous les continents » comble ce manque. Car l’ouvrage ne constitue pas seulement un livre de plus dans le parcours fertile de l’auteur mais une halte signifiante  puisqu’il s’agit ici d’offrir des repères dans une traversée de trente ans d’écriture  (1978-2008).

 

Depuis Citadelles et Mers jusqu’à la Lettre du Passager, le lecteur découvrira ainsi le cheminement d’une voix d’aujourd’hui qui conjugue l’évidence et la complexité, une sobriété classique et des ruptures inventives, l’esprit troubadour et la pratique des sagesses du monde, la forme resserrée de l’instant et l’échappée du rythme. Une écriture en variations, empreinte de surprises, de sourires, de mystères et de ferveurs.

 

Comme Jean-Marie Berthier l’indique dans sa préface : « On ne sort pas intact de la lecture du Pays sous les continents mais l’on se surprend à résonner de mille échos, porteur de chants d’oiseaux perdus et retrouvés, (…) ou bien encore témoin investi du passage de la lumière, en des lieux peu souvent fréquentés par elle ».

 

La poésie ici surgit où l’on ne l’attend pas. Car elle est navigation amoureuse, poussée secrète du désir humain, « pays sous les continents ».

 

Le manuscrit de cette anthologie personnelle a reçu le prix du Conseil général des Bouches-du-Rhône.

 

 

 

© Portrait - photo Didier Leclerc, Atelier N89

________________________________________________________________________________

 

 

PAYS SOUS LES CONTINENTS

  Un itinéraire poétique 1978-2008

 

Dominique Sorrente

 

MLD Éditions 

 

Pour toute commande :

Mérédith Le Dez

16 rue Beaumarchais - 22000 Saint-Brieuc

editions-mld@orange.fr

Tel/fax : 02 96 60 81 10

 

 

 

 

 

 

 

 

24 septembre 2009

Mouvements infimes, du Tao à la poésie dansée

 
Danse-Poésie bis_oct 2009.jpg

 

LE SCRIPTORIUM 

logo Script.jpg

 

Deuxième Intervalle de la saison,

 

« Mouvements infimes »

 

 

Samedi 3 octobre 2009

 

14h30 au Brûlat du Castellet (Var) *

 

 

 

taoancien.jpg

 

 

 

Que nous l’abordions par le discours scientifique ou par une pratique méditative centrée sur la respiration, c'est à dire le souffle, nous pouvons tous prendre conscience du mouvement ondulatoire présent en nous, même « immobiles » .

Ainsi ces mouvements infimes ressentis nous mettrons au diapason avec la danse de la vie, qui est celle de l'univers tout entier dans le mouvement  de tout ce qui est, existe, se transforme, disparaît et renaît ....

Ressentir cette pulsation originelle, est la base de ce qui est appelé le WUTAO, pratique de danse reliée à la tradition Taoïste, qui ouvre au sentiment du geste juste selon une dynamique en spirale, à partir de la colonne vertébrale : celle que nous savons de toute éternité parce que biologique, organique, vitale.

 

 

Sentir l’âme d’un mouvement, trouver son rythme intérieur, danser le souffle, tels sont les ingrédients de la danse du tao, savant métissage des arts martiaux, des techniques du souffle et de la danse.

La pratique est souvent soutenue par des métaphores (autour des éléments comme eau, bois, métal, air, feu), des lectures poétiques et un univers musical très diversifié. Par ce souffle-là, l’être et sa danse se déploient dans la légèreté et la simplicité. Chacun équilibre son parcours entre intuition, sensation, émotion, structuration et création.

 

Nous pourrons poursuivre notre chemin de conscience et de connaissance en nous tournant vers  la danse contemporaine japonaise,  son évolution à travers le mouvement Butô.  L’esprit de la forme courte du poème, cette quintessence écrite de l’instant sur le modèle du haïku accompagnera tout "naturellement"  l’intervalle.  J'appelle donc à la production de textes courts, qui pourront être lus et partagés pendant l’intervalle.

 

Aphorismes et formes brèves célébrant l'éphémère (dans une forme de continuité) seront bienvenus !

 

 

 

Béatrice Machet 

(coordinatrice Intervalle) 

 

 

 

Merci de vous inscrire par mail à l'adresse ci-dessous 

avant le 30 septembre 2009 poesiescriptorium13@gmail.com 

[renseignements et infos pratiques d'accès au lieu fournis en retour]

 

  

14:09 Publié dans Agenda | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : danse, poésie, tao