Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 mars 2015

JEAN MALRIEU (1915-1976), la juste incandescence

  

Le samedi 28 mars à 18h

  salle Tempo Sylvabelle,

71  rue Sylvabelle, Marseille 6°

 

Jean Malrieu.jpg

Pierre Dhainaut.jpg   LECTURE

           RENCONTRE                      

avec

Pierre DHAINAUT

 

 

 

 

 

animée par Dominique Sorrente, Nicolas Rouzet et Isabelle Pellegrini  

 

  

                               (Libre participation aux frais)

 

                                                                       *

 

Je suis dépositaire du secret.

Mes mains sont vides.

Ma richesse, c’est d’avoir tenu,

Possédé, retenu,

Abandonné.

 

Il est un temps pour croire.

Il est un temps éternel pour aimer.

 

                        Jean Malrieu

 

À l’occasion du Printemps des Poètes 2015 dont le thème est l’Insurrection poétique, l’association Le Scriptorium propose une rencontre-évocation autour du poète Jean Malrieu, poète et fondateur des revues Action poétique (1950-2012) et Sud (1970-1997).

 

Pour célébrer le centenaire de la naissance du poète du « Château cathare », le Scriptorium accueille un autre poète de juste incandescence,  Pierre Dhainaut, pour qui l’influence de Jean Malrieu a été décisive et qui, après avoir rassemblé l’œuvre du poète de « Préface à l’amour », est devenu son principal biographe. On lui doit notamment l’ouvrage : Jean Malrieu, poète de la présence (édition des Vaneaux, 2007).

 

Pierre Dhainaut vit à Dunkerque. Son œuvre, ponctuée de nombreux ouvrages, se caractérise par l’alternance entre notations brèves et poèmes plus amples dont l’anthologie « Dans la lumière inachevée » (Mercure de France, 1996) constitue une remarquable porte d’entrée. En avril 2007, un colloque a été organisé à la Sorbonne  sur l'œuvre de Pierre Dhainaut, sous la direction d’Aude Préta de Beaufort et de Jean-Yves Masson. 

 

Cette soirée du Scriptorium mêlant l‘évocation historique, le témoignage et la lecture de textes nous fera entendre des poèmes de Jean Malrieu et de Pierre Dhainaut, ainsi que des extraits de leur correspondance.

Elle nous fera découvrir tout un pan de l’histoire de la poésie à Marseille. Une rencontre unique entre deux voix exemplaires de poésie, portées par une même exigence qui se répondent et nous parlent.

 

Elle sera aussi l’occasion d’interroger la nature de l’engagement des poètes en des temps de trouble.

 

À la croisée du sud et du nord, une invitation à rencontrer une « parole donnée » : l’insurrection même du poème d’hier et d’aujourd’hui devant le monde.

 

Quel poème sera la première vague,

le premier soleil ? Il est notre lieu de conscience,

nous prenons la relève.

 

Pierre Dhainaut

 

 

                                                    *

 

La rencontre sera précédée d'une animation de Dominique Sorrente avec les élèves d'une classe de 6ème  au Collège Jean Malrieu à Marseille.

 

 

        Pour toute information, contacter le: 0650912617                             

courriel : poesiescriptorium13@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

14:02 Publié dans Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

03 octobre 2014

TUILES, MUR, WAGON: POÈMES AU CAMP DES MILLES

 

Le Camp des Milles.jpg

 

"...Je vous en supplie faites quelque chose apprenez un pas une danse quelque chose qui vous justifie qui vous donne le droit d'être habillés de votre peau de votre poil apprenez à marcher et à rire parce que ce serait trop bête à la fin que tant soient morts et que vous viviez sans rien faire de votre vie."

                                              Charlotte Delbo

 

 

Le Scriptorium vous convie à une rencontre "en situation" dans un lieu marquant de la deuxième guerre mondiale, longtemps méconnu: le Camp des Milles.

 

La rencontre aura lieu le SAMEDI 18 octobre à 14 heures. Rendez-vous à l'entrée du site-mémorial.

 

Au cours de la visite et dans le temps qui suivra, des poèmes et textes en écho à la Résistance et à l'Occupation seront lus et échangés.

 

Les personnes qui le souhaitent peuvent nous adresser (avant le 15 octobre) les contributions d'auteurs et/ou leurs propres créations: poesiescriptorium13@gmail.com

 

 

 

 

27 mai 2014

AU NON-LIEU, UNE ÂME INCANDESCENTE, ce 28 MAI

 

 Ce Mercredi 28 mai 2014, à 20h30,  au Non-Lieu à Marseille (67 rue de la Palud), le groupe du Scriptorium vous donne rendez-vous, à l’invitation de Nini Cabaret, pour partager une lecture de Joëlle Vinciarelli et Alain Freixe

        « Emilie Dickinson, une âme en incandescence (1830-1886) ».

emilydickinson.jpg

Ce montage de poèmes de la Dame blanche d’Amherst – aujourd’hui reconnue comme l’un des plus grands poètes américains - est comme la traversée d’une vie en poésie. La lecture s’accompagne d'une projection sonore, réalisée depuis un DVD diffusant un fond uniformément noir, à partir duquel une trentaine de points potentiellement scintillants (et donnant l'illusion d'un ciel étoilé), paraissent s'allumer et s'éteindre, selon un rythme aléatoire…

 

Alain Freixe est poète. Il aime à musarder entre philosophie et poésie. Président de l'Association des Amis de l'Amourier et directeur de publication de la gazette Basilic. Il chronique la poésie au journal L’Humanité et dans le Patriote Côte d’Azur ainsi que dans de nombreuses revues de poésie.

 

Ce qui anime Joëlle Vinciarelli la musicienne, avec pour ombres tutélaires John Jacob Niles ou Meredith Monk, consiste en une sorte de "la" d'une démesure émerveillée et dont les feux éclaireraient jusqu'au plus profond de la nuit la plus dense. Sa passion pour la poésie a nourri sa pratique musicale, qui, elle, a facilité son approche des poèmes d'Emily Dickinson dans le cadre de ses lectures.

                                         EMILY.jpg

 

https://www.facebook.com/lenonlieu

lenonlieu@gmail.com

 

 

 

09:18 Publié dans Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)