UA-156555446-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 octobre 2020

Celle qui devient abeille

 

abeille.JPG

                                                                                  

               à Patricia, d'un 17 octobre à l'autre, in memoriam

 

 

Seule, avec tous,

sans mot d'ordre,

elle se hâte

en héritière de nos traces,

noyau gonflé de miel.

 

Sur les barres de fer du futur,

de ses pieds libres et soulagés,

elle danse.

 

Parfois elle s'amuse

à ne plus du tout parler sur nos lèvres.

 

Avec le quotidien

qu'elle sculpte en son corps,

elle fait silence.

 

Silence

à la nuit rousse des collines,

dans les prémices de l'éclair.

 

Et puis, un jour, vous la voyez vraiment,

interminable et fugitive, c'est elle,

l'abeille enceinte de l'été.

 

 

                    ( extrait de La Terre Accoisée, Cheyne éditeur, 1998)

 

Commentaires

merci pour ce souvenir !

Écrit par : roos weil | 23 octobre 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.