Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 décembre 2017

Intervalle poétique de décembre au Scriptorium - **** Veillée autour d'un feu

Samedi 16 décembre 2017

Se tiendra sur Allauch le dernier intervalle poétique de l'année…

Veillée autour du feu !

 

C'est de l'Homme qu'il s'agit ! (6min, 2004) © Emmanuelle Sarrouy

C'est de l'Homme qu'il s'agit ! © Emmanuelle Sarrouy (6 min, 2004)

 

"Un jour dans un lointain pays, il y avait deux sages qui étaient restés assis devant un feu, toute la soirée sans parler, et à la fin quand ils se séparèrent, l'un dit à l'autre: "C'était une très bonne soirée aujourd'hui"
Arthur Upfield, La loi de la tribu

 

"Je fis un feu, l'azur m'ayant abandonné"
Paul Éluard, Pour vivre ici

 

 

"le quotidien "la Provence" du samedi 2 décembre titrait en première page "La neige et le feu"...D'un côté l'épisode de flocons assidus jusqu'à Marseille, de l'autre les hectares de forêt brûlés à Saint-Benoît...Comme si les humeurs des saisons n'étaient plus alternées, mais synchrones...

Notre dernier intervalle de l'année s'annoncera donc ainsi.
À l'inverse des autodafés de sinistre mémoire, chacun choisira un livre ( ou un poème) porteur d'incandescence qu'il souhaite partager. Des mots qui activent l'ardeur...ou la calcination.

Il pourra aussi choisir la neige ( tombée, trace, fonte...) comme inducteur de ses recherches.

Comme toujours, vous avez le champ libre pour vos travaux de solstice !"

Dominique Sorrente

 

 

Battements solaires (18min40, 2008) © Patrick Bokanowski

Battements solaires © Patrick Bokanowski (18 min40, 2008)

 

 

"Tu es aussi l'âme nubile et l'impatience du feu rose dans l'evasement des sables"
Saint John Perse, Amer

 

"Ici, où parmi les mers l’île a surgi,
pierre du victimaire se dressant escarpée,
ici, sous le ciel noir, Zarathoustra
allume son feu des hauteurs, —
signes de feu pour les pilotes en détresse,
point d’interrogation pour ceux qui savent répondre…"

Friedrich Nietzsche, Dithyrambes à Dionysos

 

 

Flammes nues (6 min, 2003) © Jean-Paul Noguès

Flammes nues © Jean-Paul Noguès (6 min, 2003)

 

 

au plaisir de se retrouver samedi…

dans l'ardeur et l'exaltation de nos voix enflammées !

Emmanuelle Sarrouy

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.