Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 février 2009

Caravane de printemps

agenda Caravane2009.jpg
 
aff Caravane Scriptorium 050308.jpg

 

CARAVANE  POÉTIQUE 

 

« Des vagues et du rire »

 

 

  

 LE SCRIPTORIUM 

logo Script.jpg

 

 

2ème édition

 

 

 *

 

samedi 21 mars 2009

 

10 heures

 

 *

 

mon verre s'est brisé.jpg
 

 

« Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire »

                                      Apollinaire

 

 

 

 

 

« L’appel du large », « Rire aux éclats », « Où tous les mondes prennent place », «  Cultiver son jardin secret » : tels sont les quatre stations-bivouacs  annoncées par la caravane des poètes du Scriptorium pour sa deuxième édition.

 

Mais qu’est-ce qu’une caravane poétique ? C’est la façon insolite que propose l’association littéraire Le Scriptorium pour  partager des textes, à ciel ouvert, dans les rues de la ville, tout en pratiquant l’exercice salutaire de la marche à pied.  Pour cette seconde édition, elle se déroulera durant deux heures environ dans son quartier d’ancrage, le 7ème du bord de mer à Marseille : le port du Vallon des Auffes, la Corniche, les Catalans.

 

La caravane cheminera dans le sillage de l’événement national du  « Printemps des poètes » dont le thème de cette année est « En rires », tout en gardant son style particulier. C’est ainsi qu’elle lancera des éclairs de rire, mais aussi accueillera des éclats de vivre. Elle donnera rendez-vous à Jean Tardieu au détour de la place Cieussa, par nous renommée « Place des Poètes » et s’attardera à l’heure du pique-nique au jardin secret. Ainsi par quatre fois elle fera halte en ces oasis où seront invités à lire au vent sept nomades inspirés par le thème annoncé – chaque texte ne devant pas excéder deux  minutes. Chacun pourra présenter un écrit personnel ou une page d’un auteur qu’il  souhaite transmettre. Les textes non lus pendant les haltes pourront être lus ou dits en chemin de façon informelle dans le plus parfait désordre de marche… On peut également rejoindre la caravane en cours de route, en se signalant auprès des caravaniers.

 

  

 

Feuille de route :

 

Rendez-vous à 10h précises sur le parking devant la Maison des Jeux des Catalans   (7, boulevard Cieussa, 13007 Marseille)

Prévoir des chaussures confortables pour marcher environ 2 heures

et un pique-nique à partager à l’arrivée.

 

 

*

  • Oasis 1 : placette du bout du port du Vallon des Auffes (devant l’entrée du restaurant L’épuisette -  juste après la place Pierre Barbizet)

                  Thème :  « Le Scriptorium prend le large »

 

  • Oasis 2 : esplanade des Catalans sur la Corniche

                 Thème : « en rire »  

 « Rire est le propre de l’homme » (Rabelais)

 

  • Oasis  3 : place des poètes (Bd Cieussa)

                  Thème : hommage à Jean Tardieu

« J’aime cet espace où tous les mondes prennent place» 

JeanTardieu  (Le bon citoyen de l’univers)   

                                                                                                             

  • Oasis 4 :  jardin du Bd de la Rade

                  Thème : Le jardin et ses secrets

 

 

 * * *

 

 

Pique-nique au jardin (bancs-fontaine-poubelles !) ou en cas d’intempérie,

à la Maison des Jeux des Catalans.

 

 *

 

Limite d’inscription pour les lectures : le 14 mars 2009

à scriptorium13@club-internet.fr

 ou sur le website Peuplade (Marseille),

au rendez-vous  « Caravane du rire poétique »,

ou par courrier à l’adresse : Le Scriptorium,

16 boulevard Cieussa, 13007 Marseille.

Téléphone ( faute de mieux) :  0650912617

 

 *

 

En cas d’intempérie, la Caravane ne sera pas annulée, mais nous la transformerons en caravane d’intérieur à la Maison des Jeux des Catalans (7, boulevard Cieussa, 13007 Marseille).

 

 

 

 

 

 

Commentaires

CARAVANE DE PRINTEMPS

Immobile au centre
Des parfums qui s'envolent
De sa main semeuse d'embruns
Dans de pourpres tourbillons
Qui spiralent en boucles
Opalescentes de joie
Dans le cortège des saisons
Où l'hiver givre les surfs
Sur des corolles d'aubépine
Aux mains capricieuses

L'APPEL DU LARGE

Juste sortir de l'étriqué
Par les passages étroits
Où les goélettes frisent
Les brisants des grands maelströms
Pour émerger sur l'asphalte
Au givre brûlant les narines
Dans les phosphorescences inouïes
Des constellations en furie
Prélude dantesque en inversion
Du regard qui panoramise
Au fur et à mesure
De son épanouissement

RIRE AUX ECLATS

Comme entendre par miracle
La défragmentation aurorale
Dans laquelle parlent les arômes
Aux touches noires et blanches
D'un piano où mijotent
D'élégantes pastorales
Des chants d'étourneaux
Ou des tragédies grecques
Ensemencement d'étranges microsillons
Capillaires étourdissants de candeur

OU TOUS LES MONDES PRENNENT PLACE

Palais de Walhalla
Du cristal dans la bouche
Des rubis qui fusionnent
Dans les yeux de la cécité
Des saveurs d'émeraude
Constellant la vision infra-rouge
De l'absence de perception

Palais des claymores
Des arcs et des traits de feu
Où le visage se dessine
En arabesques émerveilantes
Sur fond d'obsidienne
Laissant le sang ruisseler
Sur les dalles de neige

Point fictif
Carrefour des imaginaires
Crossroads aux mille folies
Où des océans de nacre
Parfument le sein des vestales
Dans les danses sans objet
Des yeux de Leïla

CULTIVER SON JARDIN SECRET

Se laisser défricher
Par des torrents sans engrais
Faire dans le nu très bio
Le sexe à l'air
Comme une amande ouverte
Enlaçant tendrement un obélisque
En effleurant de sa langue
Les hiéroglyphes arrogants
Qui parsèment de lignes blanches
Les giratoires de l'ébène

Écrit par : gmc | 02 février 2009

Les commentaires sont fermés.