UA-156555446-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 novembre 2022

PAIX ET POÉSIE, à la Maison MONTOLIEU: UNE APRÈS-MIDI AVEC DOMINIQUE SORRENTE le 26 novembre

Et si nous nous nous adressions l'un à l'autre

un vrai salut de vivants...   D.S.

( poème de D SORRENTE, Musique  Olivier STALLA, voix Brigitte FABRE, montage LYSEY )   

FLYER PAIX ET POÉSIE DOMINIQUE SORRENTE copie.JPG

Le samedi 26 novembre, la Maison Montolieu accueille une proposition originale sur le thème "Paix et poésie", sous la forme d' une après-midi avec Dominique Sorrente.

Dominique Sorrente, poète vivant à Marseille, a choisi ici de partager un temps d'écoute et de réflexion, donnant la part essentielle à l'expression poétique.

 

L'après-midi est construite en trois séquences.

À 13h30: Le public est invité à un échange avec des poètes de l'association Le Scriptorium sur le thème "Ce que la paix veut dire: parole poétique et engagement". Les poètes présents proposeront à la fois des lectures et des témoignages de la relation entre écriture et œuvre  de paix. Participeront à cette rencontre Isabelle Alentour, Emmanuelle Sarrouy, Marc-Paul Poncet, Nicolas Rouzet, Wahiba Bayoudia, Henri Perrier Gustin, Marc Ross et bien sûr Dominique Sorrente.

 

À 15h: Le deuxième temps, animé par Dominique Sorrente et Marc Ross, consistera en un atelier d'initiation à la voix haute, nommé Atelier ad alta voce. L'enjeu pour les participants est de découvrir et pratiquer la lecture de poèmes non dans le silence de la lecture intime, mais adressés à un public d'auditeurs. Chaque participant pourra éprouver, de façon personnalisée,  ce que cette prise de parole met en jeu de façon active et également ludique. Les poèmes seront choisis dans le répertoire de poèmes sur le thème de la Paix.

 

À 17h enfin: Le public pourra assister à la lecture musicale donné par Dominique Sorrente avec la chanteuse Audrey Gambassi. Cette lecture-concert s'appelle D'une pierre l'autre.  Le poète qui, depuis ses débuts, accorde une place particulière à la voix haute, a choisi ici de présenter lui-même son itinéraire avec les mots, à la manière d’un journal de bord. De livre en livre, d'une halte à la suivante, d'une pierre l'autre, ainsi va la traversée des heures.

 

Dans la version proposée ici, le thème de la paix parcourt ce concert poétique. On retrouvera notamment des chansons sur ce thème comme Lettres de la ligne bleue ou Depuis qu'il y a des hommes...et des poèmes références, comme Et si...Les gens comme ça va...Mandala des jours...

 

Un temps est prévu en fin de rencontre pour les dédicaces des auteurs présents et quelques échanges sur une après-midi qui promet de belles émotions.

AFFICHE CONCERT 26 NOV 02 copie.jpg

 

ASPECTS PRATIQUES

 

Les personnes qui souhaitent participer à l'après-midi sont invitées à s'inscrire en ligne:  

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSctvkjmnPogW6zJe...

 

Tarif: Atelier + Lecture musicale 15 euros

Lecture musicale: 10 euros

 

Pour tout contact:  0698083248     

ou poesiescriptorium13@gmail.com

 

                                                                       *

 

 

QUELQUES POÈMES POUR OUVRIR LA ROUTE...

 

 

 

Je l'écoute. Ce n'est qu'une voix humaine

Qui traverse les fracas de la vie et des batailles,

L'écroulement du tonnerre et le murmure des bavardages.

Et vous ? Ne l'entendez-vous pas ? Elle dit "La peine sera de courte durée"

Elle dit "La belle saison est proche." Ne l'entendez-vous pas ?

 

                             Robert Desnos - Contrée (1936-1940)

 

 

                                            *

 

Offrons le globe aux enfants

Offrons le globe aux enfants, au moins pour une journée.

Donnons-leur afin qu’ils en jouent comme d’un ballon multicolore

 

Nâzim Hikmet (poète turc 1901-1963)

 

 

                             *

 

J’ai ancré l’espérance

Aux racines de la vie

Face aux ténèbres

J’ai dressé des clartés

Planté des flambeaux

A la lisière des nuits

Des clartés qui persistent

Des flambeaux qui se glissent

Entre ombres et barbaries

Des clartés qui renaissent

Des flambeaux qui se dressent

Sans jamais dépérir

J’enracine l’espérance

Dans le terreau du cœur

J’adopte toute l’espérance

En son esprit frondeur.

 

 Andrée Chedid (1920-2011)

 

  

ET SI...

 

larmes et rires parlaient de connivence 

dans les couleurs de l'arc-en-ciel, 

 

si nous arrêtions juste une fois 

de jouer le monde à œil pour œil, 

 

si nous levions nos verres 

sans attendre qu'ils soient remplis, 

 

si seule une poignée de main 

suffisait au soleil de notre journée, 

 

si nous nous adressions l'un à l'autre 

un vrai salut de vivants,

 

simplement parce qu'aujourd'hui, 

du nord au sud, d'est en ouest, 

ensemble tant que nous sommes, 

nous avons tous un an 

de tour de planète en plus 

à fêter avec le soleil.

 

                          Dominique SORRENTE

 

22:58 Publié dans Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

RETOUR SUR LA RENCONTRE UNE REVUE / UN AUTEUR ORGANISÉE PAR LE SCRIPTORIUM SAMEDI 5 NOVEMBRE A L’ESPACE UGOT A MARSEILLE

RevueAuteur 2.jpgC’est au sein de l’écrin lumineux de l’Espace UGOT, aux vitrines ouvertes sur la rue Paradis, que s’est déroulée cette 2e rencontre du cycle annuel « une revue/un auteur », lancée par le Scriptorium en 2021.

Une soirée dédiée cette année à la revue littéraire Phoenix et au couple de poètes René Guy et Hélène Cadou.

Dominique Sorrente et Junie Lavy ont ouvert la soirée avant de laisser la parole à Karim de Broucker, rédacteur en chef de la Revue Phœnix, et Franck Merger, membre du Comité de Rédaction, qui nous ont présenté avec passion l’histoire et les voix singulières publiées dans cette Revue héritière d'une longue tradition de revues marseillaises (Fortunio, Cahiers du Sud, Sud, Autre Sud) au rayonnement international. 

Phoenix 2.jpg

Après une transition musicale, Dominique Sorrente a rappelé la brève vie de René Guy Cadou, son œuvre liée à la nature, à la fraternité ( l'école de Rochefort ) et à l’amour, mais aussi à la mort. Un parcours poétique prématurément interrompu, mais que sa femme Hélène a poursuivi avec sa propre voix et son propre style. Une évocation ponctuée de lectures par Junie Lavy, Marc-Paul Poncet, Marc Ross et Thierry Offre.

LectureDom.jpg

1667999127650 2.jpg

ThierryOffre 2.jpg

Marc-Paul.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Ah ! pauvre père ! auras-tu jamais deviné quel amour tu as mis en terre ?
Et combien j’aime à travers toi toutes les choses de la terre ?
Quel étonnement serait le tien si tu pouvais me voir maintenant
À genoux dans le lit boueux de la journée
Raclant le sol de mes deux mains
Comme les chercheurs de beauté !
-Seigneur ! Vous moquez-Vous ? Serait-ce là mon fils ?
Se peut-il qu’il figure à votre palmarès ?
-Ô père ! j’ai voulu que ce nom de Cadou
Demeure un bruissement d’eau claire sur les cailloux !
Plutôt que le plain-chant la fugue musicale
Si tout doit s’expliquer par l’accalmie finale
Lorsque le monde aura les oreilles couchées !

René Guy Cadou, Tout Amour, Hélène ou le règne végétal, 1952-53

1667999127737.jpg

Puis Audrey Gambassi a rejoint Dominique Sorrente et Eric Papaetcetera déjà sur scène pour partager plusieurs textes de René Guy Cadou mis en voix et musique par le trio des Ivres Vivants. Les livres récemment publiés par les éditions Bruno Doucey ont été ensuite présentés au public : J'ai le soleil à vivre et Le bonheur du jour par Hélène Cadou ; Et le ciel m'est rendu par René Guy Cadou. Des ouvrages précieux à découvrir. C’est autour d’un buffet et de nouvelles chansons que la soirée s’est poursuivie avant de se terminer tard dans la nuit. Rendez-vous l’année prochaine pour aller à la rencontre d'un nouvel auteur, d'une nouvelle revue ! 

1667999127704 2.jpg

Pour en savoir plus sur la revue Phœnix, découvrir les sommaires des derniers numéros et s’abonner :  www.revuephoenix.com

Couv-Phoenix-37 impr_page-0001.jpg

Prochaine rencontre du Scriptorium: le samedi 26 novembre, à la Maison Montolieu à Marseille,

une après-midi avec Dominique Sorrente sur le thème Paix et Poésie. 

19:15 Publié dans Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

03 novembre 2022

UN NUMÉRO D'ANTHOLOGIE POUR LA REVUE DES ARCHERS: vivement jadis !

Couverture Archers 40.jpg

Le numéro 40 de la Revue des Archers profite à plein de l'été indien pour sortir. Un numéro d'anthologie, pour de bon! Un quarantième rugissant à sa manière! Il salue par des textes, tous déjà publiés dans la revue au cours des vingt dernières années, la vivacité de cette publication à part...Une revue bi-annuelle qui entre difficilement dans les cases et se réjouit de surprendre les adeptes du monde des "spécialités". 
 
"Quelques vivants provisoires rendent ainsi hommage à leurs amis perdus" signale Henri-Frédéric Blanc, le rédacteur en chef. Une parution frappée d'une couverture de Richard Martin ( fondateur et directeur du théâtre Toursky) où l'on croisera Julos Beaucarne, Armand Gatti, Guy Bedos, et encore Wladislas Znorko, Serge Bec, Michel Monnereau, Vivian Lofiego, Samira Negrouche ou Hélène Dorion...Sans oublier les rédacteurs au fil du temps, Henri-Frédéric Blanc, Françoise Donadieu, Jacques Lovichi, Yves Broussard, Jean-Pierre Cramoisan, André Ughetto, Viviane Montagnon...Dominique Sorrente.
 
214 pages pour raviver les voix "à force de brûler dans la séparation"...Archers, chacun à sa manière, tel que le fut Claude Nougaro qui signait volontiers "Robin des voix"...et parce que tout commence toujours dès lors que les mots s'agitent hors du bocal.
 

IMG_9900 Archers 40 quatrième de couv.jpg

La Revue des Archers vit d'abonnements. France 25 euros, Étranger: 30 euros. Règlement à l'ordre des Éditions Titanic Toursky, 16 passage Léo Ferré, 13003 Marseille.
revuedesarchers@gmail.com
editionstitanictoursky@gmail.com
 
Nul doute que le lecteur se réjouira de croiser de telles salves de flèches prêtes à des trajectoires insoupçonnées. 
 
On n'oubliera pas, non plus, qu'un des premiers Archers fut l'auteur-compositeur-interprète québécois Raymond Lévesque    ( 1928-2021) à qui l'on doit une chanson légendaire qui résonne si fort dans les temps que nous vivons:   Quand les hommes vivront d'amour...  
 
                                              Anne Lofoten
 

ARCHERS 40 sommaire 1.jpgARCHERS 40 SOMMAIRE 2.jpg