UA-156555446-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 novembre 2020

L'ÉPIQUE BISTROT est né...au SCRIPTORIUM de Marseille

IMG_0046.JPG

Que faire quand le moral est dans les chaussettes et qu'on ne retrouve plus ses chaussettes, quand l'agenda est lacéré de rayures, quand on s'énerve à compter le rayon de permission pour marcher en lonesome cowboy ou cowgirl ? Que faire surtout pour se relier quand les signaux de fumée semblent insuffisants? 

Le Scriptorium a choisi une formule, l'Épique Bistrot, qui mérite une petite explication de texte.

Un Bistrot, en temps de confinement... Il y a bien sûr de la frustration dans l'air. Mais à tout prendre, sans charges fiscales ni sociales, ouvrir un espace de liberté, c'est déjà ça de pris.

Le premier rendez-vous a eu lieu le samedi 7 novembre entre 17h et 19h via Jitsi Meet. Une occasion de trinquer à travers les écrans, prendre des nouvelles, dire et écouter des poèmes...Ce jour-là, marqué de deux pierres blanches: l'anniversaire de Marc Ross et la victoire de Joe Biden.

 

Désormais, le rendez-vous est pris pour ceux qui le voudront chaque samedi entre 17h et 19h. Chacun, chacune viendra, selon son désir, partager un moment avec les autres poètes du lieu.

 

Quant au nom "L'Épique Bistrot", il s'est imposé rapidement par le biais d'un désir de quelques scripteurs en demande d'une aventure poétique digne de ce nom. Oui, il y a quelque chose d'épique dans ce temps que nous vivons. Le temps des formalismes semble bien en panne. Les heures du vieux lyrisme réclament une métamorphose. Et si, dans les aléas de ce temps pandémique, les petites échappées narratives ne préfiguraient pas un rêve d'épopée...quitte à échouer en douceur au bord des comptoirs?

Alors oui, le Scriptorium s'invente ici son lieu "digital"pour favoriser un engouement par temps de mise en berne. Un "intervalle" (comme se nomment tous ses rendez-vous) à l'Épique Bistrot. Les premières frappes de la légende sont sous presse en décasyllabes. D'autres suivront. Chaque scripteur est invité à cette invention à plusieurs voix, dont voici les premières strophes...

 

                                                                               14 novembre 2020

 

C'est au vingt-neuf montée de l'Oratoire

Que la petite a joint la grande Histoire

On y palabre on y délire et puis

À ta santé Blue Lagoon Pink Lady

 

Les scripteurs sont là humeur canapé

Accrochant leurs mots au bord de l'été

Ils ouvrent le temps carnets à spirales

Prêts à libérer des phrases bancales

 

Les guitares ne sont jamais bien loin

Revenues d'amours perdues dans les foins

On ne veut pas croire à la pandémie

Qui rend dans le soir les visages gris

 

L'un d'eux s'est levé pour une apostrophe

Sentant débarquer quelque catastrophe:

"Scripteurs d'aujourd'hui, ne faillissez pas.

Le sort des fées vous va plus que des rats! ...

 

Le reste sera notre façon de conjuguer au rythme des semaines. Que ceux qui souhaitent nous rejoindre nous fassent signe...on fera une haie d'honneur pour laisser passer leurs poèmes.  

                         

BISTROT J-1 groupe.jpeg

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.