Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 octobre 2014

FRIOUL SEPTEMBRE DERNIÈRES LUMIÈRES VOLÉES

 

P9270608.JPG

 

Ici j’ai décidé de souhaiter bonsoir aux figuiers et aux papillons.

 

Je laisse à l'embarcadère la honte de l’autre monde.

 

Il est temps de saisir pleines mains, laisser couler

entre les doigts l’eau de la mer entière.

 

Les pas se suivent, n’arrivent plus à se ressembler.

 

Bientôt one ne dessinera plus l’allongement des ombres

pleine chaleur. Dernier geste de craie

avec ses témoins de hasard et ses brasses coulées.

 

Rien à dire de plus sous le vent. 

 

C’est l’été

qui bascule tout au bout de l’île.

 

Mais après tout, les chats ébouriffés au bout du quai

savent bien tout cela,

sans écrire de poèmes.

 

                                                         Dominique Sorrente

 

IMG_3071.jpg