Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 janvier 2019

INTERVALLE MAGIE D'HIVER ce samedi 26 janvier 2019

 ″Comme la magie, la poésie est noire ou blanche, selon qu’elle sert le sous-humain ou le surhumain [...] De fait, toute poésie humaine est mêlée de blanc et de noir : mais l’une tend vers le blanc, l’autre vers le noir″
René Daumal, ″Poésie noire et poésie blanche », Chaque fois que l’aube paraît, I, Gallimard

Cartes_Jeu.jpg

 

Après la veillée au coin du feu qui a fini 2018, venez démarrer l'année par un intervalle poétique qui promet d'avoir plus d'un tour dans sa besace…  Autour de quelques crêpes à multiplier à foison…

Ça se passera :

le samedi 26 janvier 2019 à 14h30 sur le thème « Magie ».

Détourner le réel dans le réel, troubler la perception de l’espace et du temps . À nous, l’expérience des anamorphoses à gogo dans un monde mutant d'illusions…

 

Venez donc avec de quoi nous étonner…et bien sûr, un texte d’auteur, un texte de vous, ou un geste artistique, et un petit quelque chose à boire ou à manger. Et si vous ne pouvez venir, envoyez nous un écrit, une trace, un lapin caché dans un foulard...

 

Nous aurons pour l’occasion quatre invité.e.s ( dont deux plasticiennes) qui participeront à nos exploits, à notre plus grande joie !

 

Merci de confirmer votre présence, avant le 23 janvier 2019, pour aider à l’organisation de la rencontre, à l'adresse ci-dessous :

poesiescriptorium13@gmail.com

 

Tarot_de_Marseille_1709_Pierre_Madenie_Le_Monde_Trump_21.jpg

 

À noter déjà sur vos tablettes :

la caravane poétique du samedi 11 mai 2019, au mur de la Peste (Vaucluse).

Une autre date de rencontre en mars ou avril vous sera communiquée lors du prochain intervalle.

 

Merci à ceux qui n'ont pas encore cotisé de le faire, en ce temps d'étrennes...c'est la dernière occasion...(40 euros, adhésion annuelle, 60 euros pour les couples). Comme d'habitude, gratuité pour la "première fois".

 

À vos tours de magie !

Anne Lofoten

 

Sur une grande route,
il n’est pas rare de voir une vague,
une vague toute seule,
une vague à part de l’océan.
Elle n’a aucune utilité, ne constitue pas un jeu.
C’est un cas de spontanéité magique.

Henri Michaux

 

« Vivre

c'est serrer

un trou

dans sa main

jusqu'à ce qu'il

sorte

de l'autre côté

de la main

et rencontre

un autre trou

qui fera

une contre-main

sur le monde. »

Serge Pey

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.