Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 mars 2017

Pour saluer les Afrique(s) en poésie, au Scriptorium de Marseille

 

Ce 4 mars, jour du lancement du Printemps des Poètes...

 

 

COMME UNE POIGNÉE DE DÉSERT NOIR

 

                                                                                 à Nimrod

 

C’est toujours le premier pas qui compte,

chante la pluie d’hivernage,

 

le premier pas qui nous enseigne,

quand il avance, à hauteur des plateaux,

muscle de l’or.

 

Les retrouvailles dansent sur le chaos

le tour d’honneur des flamboyants.

 

Fumeur de sable,

au tam-tam des énigmes,

tu en appelles aux peaux qui résonnent d’oublis

et de retours.

 

Une nuit d’amulettes

souffle ses femmes vibrantes.

 

Sur le nuage éteint du recommencement,

le puits n’est jamais au centre. Vous marcherez.

 

Pour nous montrer où va l’offrande

d’un feu de brousse méridienne,

demain encore,

vous marcherez.

 

                                 DOMINIQUE  SORRENTE                                   

    (extrait de Pays sous les continents, MLD 2009)

 

 

 

Les commentaires sont fermés.