Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 février 2016

AU BISSEXTILE PASSANT

 

Dominique Sorrente jeu anglais .jpg

 

jeu calendrier imaginaire- collection particulière- photo Lino Cannizzaro

 

Je salue l’intrus, l’insolite, le trouble-drame,

le jour qui sait se faire attendre,

l’intermittent des cycles,

 

je salue le doux ralentisseur de l’année,

 

le si reconnaissable

parce qu’il sait se cacher,

 

le qui vous dit :

je passe ici, remarquez-moi ou bien

tant pis,

je reviendrai sans doute,

mais ce sera une autre époque,

 

je salue

le petit virtuose des heures incomplètes

avec son art d’arrangements,

celui

qui n’était pas invité

et a trouvé sa place dans le gâteau du temps,

 

le bricoleur créatif des mesures,

 

l’inventeur du quadriennat secret

qui ne se montre qu’une seule fois dans son mandat

pour respirer l’air alentour,

 

le candide du château de sable éphémère

sur le goudron des tas d’urgence,

 

 je salue le bissextile

qui ne demande rien

qu'à glisser son jour anniversaire

dans les failles du temps à vivre.

 

À dans quatre ans, l’ami,

quelque part ici ou là...

 

 

                                   Dominique Sorrente

 

                                    au 29 montée de l’Oratoire,

                                                                                    ce 29 février 2016

 

Les commentaires sont fermés.