Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 mars 2016

JOURNÉE MONDIALE DE LA POÉSIE 2016: EMBARCATION EN BATEAU IVRE à Marseille

                                              Depuis quand le vent respecte-t-il

                                                 tes règles de circulation ?  (A.Fayad)

 

 Bateau ivre Prado.JPGQui le sait ? Depuis l’année 2000, le 21 mars a été déclaré Journée Mondiale de la Poésie par l’Unesco. Cette déclaration a pour objet d’encourager chaque année les initiatives en faveur de la pratique de la poésie (lecture, écoute, écriture) et plus généralement, de rappeler la dimension éthique de la poésie sous toutes les latitudes et dans toutes ses formes.

 « Chaque poème, tout en étant unique, reflète l’universalité de l’expérience humaine et un désir de créativité qui s’affranchit de toutes les limites et de toutes les frontières, du temps comme de l’espace, affirmant sans cesse que l’humanité forme une seule et même famille. » a déclaré en 2015 Mme Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO.  

Sur sa rive Nord de la Méditerranée, l’association Le Scriptorium a dans le passé pris plusieurs initiatives, notamment les Rencontres Transcontinentales, pour participer à cette journée et apporter sa contribution, en écho à celles d'autre régions du monde.

En 2016, dans un contexte international lourd de conflits, de menaces et de crises, nous avons choisi une démarche minuscule mais résolue : témoigner « en situation » sur un promontoire de la plage du Prado à Marseille notre attachement à la poésie et aux valeurs qu’elle véhicule.

Sans coup d’éclat, ni protocole, mais comme un geste de vigueur, avec le plaisir de mêler éphémère et mémoire,  partager l’insolite, goûter le contretemps...et d'autres humeurs encore...

Avec aussi le désir de rappeler qu’aujourd’hui dans le monde, on enferme, on persécute, on intimide des poètes pour le seul fait de leurs écrits incontrôlables.

Et quelle meilleure réponse que de lâcher entre mer et vent les mots irréductibles du poème ?

Dans la continuation de la soirée de rencontre en faveur d’Ashfar Fayad qui s’est tenue au théâtre Toursky, le 21 janvier, nous invitons ceux qui le souhaitent à se réunir autour de la sculpture d’Amado créée en hommage à Arthur Rimbaud sur la plage du Prado à Marseille.

La rencontre aura lieu à 18h.

Lecture sera faite d’extraits du livre de poèmes d’A.Fayad qui vient de paraître aux éditions Le temps des cerises dans la traduction d’Abdelatif Laâbi.

D’autres voix de poètes viendront se donner à l’air libre pour un moment de partage et ferveur.

En ce temps-là, Mars s'impatientait...

  

                                                                        Dominique Sorrente

 

Fayad livre.JPG

 Le Rendez-vous aura lieu autour de la sculpture d'AMADO "Le Bateau Ivre" , plage du Roucas-Blanc, le 21 mars à 18h.

Les commentaires sont fermés.