Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 novembre 2013

PONCTUATION EN OCTOBRE

 

       Ponctuation forcenée de l'ordre des choses

 

Si l'ordre des choses existe nous le devons à notre extrême volonté de ponctuer d'un tempo ferme l'inextinguible avancée du courant contre lequel rien d'autre que le ralentissement d'une virgule le point serré qui forge l'arrêt avant la crise de nerf ou encore la suspension par triple points ne saurait faire loi déclarative donc point et plaçons à la ligne cette autre chose bienvenue et bien heureuse

exclamation

  

                                                            OLIVIER BASTIDE

                                                          


à consulter le blog Dépositions d'Olivier Bastide

                                

 

Frioul graffiti DS - collection particulière.JPG

                                                                                                                                   collection particulière D.S. 

 

L’intervalle « Ponctuations » s’est tenu le 26 octobre à Marseille autour de l’acacia résistant de la montée de l’Oratoire. Passé le temps fertile et prometteur de L’Assemblée générale, les scripteurs ont ponctué le moment, entre virgules, exclamations, suspensions, et variations de rythme pour quelques phrases. Hommage à l’invité - surprise de la fête, apporté par Henri Tramoy : le point d’ironie (point d’interrogation à l’envers) tombé en désuétude, mais non disparu.

 Le débat passionné entre coupes et flûtes de champagne, anniversaire oblige, a prolongé l’appel à témoins de vivre,  en rythme, bien sûr. D’un point à l’autre…Olivier Bastide nous a confié pour l’occasion ce poème d’humeur exclamative. Petit concentré de ces signes séparateurs qui nous ont, ici, réunis pour la meilleure cause qui soit.  Un intervalle de plaisir rythmé, en attendant l'entrée en scène de celui sur "Les folies du monde", le 7 décembre.

                                                                                        D.S.