Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 octobre 2016

2 poèmes-stèles et le vent...

 

Canari.jpg

 

Tu ne m’as pas dit où tu étais.

 

Peut-être ne le sais-tu

plus, toi-même, quand tu tentes

de descendre le long de mes yeux.

 

Mais j’apprends la leçon secrète, au jour le jour.

 

Tu ne m’as pas dit où tu étais pour que j’évite de trop fixer les dalles.

 

Et aussi, pour que je continue de me laisser surprendre

par le vol d’un papillon quand il traversera,

ça ne saurait tarder,

l’autre versant de cette fin d’après-midi.

 

 

                                                                     *

 

Quand tu apparais dans ma vie,

il y a une danse au milieu de la pièce

qui me précède, et toi

qui penches déjà la tête,

tu es au centre du tableau,

tandis que le creux de l’épaule

vient peu à peu vers toi pour t’offrir

tout le repos de tes années.

 

 

Une chanson   

tourne sur son disque

l’introuvable des consolations.

 

Une toile de neige,

un fond d’enfance,

c’est la terre

où la fatigue alors n’a plus de prise,

la terre saisie dans son étoile

qui nous revient.

 

Patricia casquette.jpg

 

 

                                                                    à Patricia, cinq ans après le 17 octobre 2011

 

 

 

 

 

                  

14 octobre 2016

FONTAINES, POESIE ET ACROSTICHES

céramique.jpg

 

 

Pour cette première sortie poétique de l’année 2016-2017, Sophie Leenknegt avait concocté un fort joli circuit pédestre dans le cœur de St-Zacharie à la découverte de ses seize fontaines.

Au fil des venelles et des placettes, nous avons progressé de la fontaine du Lion d’or à celle de la Place Saint-Roch, de celle la Place de la Maintenance à celle la Place de la Céramique, en passant par Fontaine de la Marianne ou encore la Place Dréo, chaque pause étant ponctuée de chants et lectures de textes poétiques célébrant l’eau vive. Sans oublier de tirer les cartes à chaque halte pour éclairer d'instant d'une parole orientée à libre interprétation.

L’heure du pique-nique approchant, nous avons quitté le village pour nous diriger vers le pied des chaînes de Regagnas et de la Sainte Baume où Roland et Danièle nous ont accueillis pour le temps du pique-nique sous les poutres majestueuses de la grange de leur propriété.

Ainsi fut inaugurée la Halle des Poètes.

Entre une tranche de saucisson et une part de tarte, les scripteurs se sont prêtés au joyeux exercice de l’acrostiche :

 

 

Facile à chanter

Opaline des sources

Nénuphar miroir aux alouettes

Tanière du loup des steppes

Amour dans l’univers

Italie ou ailleurs

Nature les sens en éveil

Equinoxe paradoxe tout est question d’axe

(Sophie)

 

Fantastique furieux flux de fontaine fraîche

Organiser les ondes mouvantes de l’eau dorée

Ne pas boire l’eau non potable quoique…

Tellement de toutes les gouttes éparpillées

Aérien ce saut de cascade

Insipide cette eau sans anisette

Noyée au fond de la rivière Ophélie rêve d’Hamlet

Eh, quoi ! Vous avez tout bu ?

(Delphine)

 

Ferons

Opération

Noctambule

Travail

Amadoué

de l’Inconnu

Naître

d’Ecriture

(Dominique)

 

Fuir les

Outrages

Ne pas

Tomber

Aller droit devant

Inventer l’avenir

Naître une autre fois

Emerveillé

(Danièle)

 

(mon)

Foutre

Original

Nuit à la santé

Tous ces télégrammes en forme

d’Acrostiche

Incendient l’espace l’idylle

et la Nuit

Eternelle

(Nicolas)

 

Fredaines

Ou noix et miel

T’AI meront

Nuit

Et jour

(Olivier)

 

Feuilles bleues

Orbes mouvants

Nid d’amour perdu

Tes insolences

Au plus près de moi

Instants éphémères

N’agissent qu’en secret

(Marie-Christine)

 

Foi

Oisif

Nièce narcissique

Toi (Terrasse)

Aimer

Intériorité

Nuisance

Erreur

(Marie-Paule)

 

Fougue tu es

Ouvre les portes

Nie toujours

Aime

Imagine des solutions

Noie le poisson

Emarge

(Patrick)

 

Figure

Ondoyante

mais Néanmoins

Trouble

Abandonne

L’Idée

de Naître

des Eaux

(Isabelle)

 

Favolasa

Ossessione

Non

Tremare

Arrampicati

In cima

Non

Esitare

 

Fabuleuse

Obsession

Ne

Tremble pas

Grimpe

Jusqu’au bout

N’hésite pas

(Eléna)

 

 

FONTAINE

Fontaine

Ombril de

Nature

Tête

Antique

Idiome

Non découverts

Enfer inclus

 

BRUNNEN

Badetempel der kinder

Rastplatz

Ungefähre

Nabelshau

Nymphen

Ewige

Nestverbesserer

(Léonor Gnos)