Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 mars 2013

L’Initiation scriptorienne ~ Gérard Boudes

intervalle script sans armes.jpg

 

 

Il n’avait plus à se défendre

Il n’avait plus à chasser,

Lui avait on dit.

 

Il était sans armes.

  

On lui avait dit de tout laisser,

Ici, il n’avait besoin de rien.

Il avait donc rendu son sac.

 

Il était sans bagages. 

 

On l’avait poussé dans ce petit bureau,

Nu.

On lui avait porté papier et stylo. 

 

Mais que pouvait il mettre sur

Cette page blanche ?

Il n’avait plus rien.

  

Ses mains étaient vides

Mais sa tête semblait

L’être plus encore.

 

La lumière était faible,

Une maigre bougie

Diffusait une pâle lueur.

 

Les ombres grossissaient les objets.

Il regarda le reflet de ses doigts

Sur la page.
 

 
 

Ils semblaient dessiner des personnages.

  

Il était sans armes ni bagages.

  

Mais soudain, il vit

Sous la bille de son stylo,

Tout un monde

Qui naissait et grouillait

Travaillait et chantait,

  

Silencieux

Hors du temps.

Sans âge ni vacarme.

 

Gérard Boudes15 février 2013

 

plume nue.jpg


Les commentaires sont fermés.