Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 février 2018

Les minuscules baisers-poèmes des scripteurs – Impromptu poétique

Mercredi 14 février 20178

En marge de l’ouverture officielle de MP2018 « Quel Amour » et un peu avant le Grand Baiser du même jour…

 

...se réunissaient à Marseille et au pied levé tous ceux qui voulaient s’envoyer des baisers minuscules et par milliers – chaleureusement accueillis à la Galerie des P.O.C., cours Joseph Thierry à Marseille, en haut de la Canebière.

 

Quelques pensées de baisers minuscules

distribuées pour l'occasion par Dominique Sorrente

 

Je plains ceux qui n'ont réussi qu'à embrasser une carrière.

 

***

Un baiser, c'est simple comme bonjour

quand bonjour est enfin redevenu simple.

 

***

 

Un baiser, ça veut dire qu'il fait moins froid dehors

et que l'oiseau a reconnu sa branche.

 

***

 

Poser mes lèvres contre les tiennes, et attendre ensemble

que se propage l'incendie. Activer éventuellement les fumigènes.

 

Dominique Sorrente

HipstamaticPhoto-540323270.879820.jpg

 

 

 

Les voilà réunis dans la galerie des POC, au cœur d’une exposition fort à propos puisque l’espace s’est métamorphosé pour l’occasion en « boudoir ». Toute une histoire !… Pour un impromptu poétique qu’ils ont décidé d’appeler : « les minuscules baisers-poèmes des scripteurs » !

 

 

Des baisers sans tarder

Des baisers sans dictée

Des baisers rebelles

Des baisers tourterelles

Des baisers chantants

Par-delà les nuées

Emmanuelle Sarrouy, 1 baiser + 1 + 1 + 1 + …

 

 

 Lectures, dessins, pliages et autres festivités à l’envie participative. À l’envolée, ils avaient apporté feuilles, feutres, ciseaux… À l’envolée ils se sont mis à plier plier plier quelques bateaux, plus ou moins de guingois, quelques bateaux de fortune, petits et grands, prêts à recevoir des centaines de baisers-poèmes et autres déclarations d’amour toujours !

Et des cœurs et des fleurs…

 

HipstamaticPhoto-540322251.448981.jpg

 

Les bisous rouges sont les couleurs de l’amour.

Les bisous bleus sont les couleurs de la tristesse.

Les bisous violets sont les couleurs de la peur.

Les bisous multicolores sont les couleurs de la timidité.

Les bisous transparents sont les bisous coquins.

Les bisous dorés sont les couleurs de la lumière.

Les bisous oranges sont les couleurs de la musique.

Les bisous verts sont les couleurs de la gentillesse.

Les bisous noirs sont les couleurs de la rigolade.

Les bisous gris sont les couleurs des ouistitis.

Et les bisous de la Saint Valentin sont les bisous qui comptent le plus.

Love you et bonne Saint Valentin !

 

création de Medjina Noguès

 

 HipstamaticPhoto-540323032.723736.jpg

Il était ensuite temps de partager autour d’un thé, vert ou noir selon, aux parfums colorés, les baisers-poèmes avant leur mise à l’eau, départ en mer pour d’autres destinations… Et quelques autres poèmes écrits ou emportés pour l’occasion.

 

Un joyeux moment poétique qui s’achevait par la ponctuation sonore des premiers éclats du feu d’artifice naissant non loin sur le Vieux Port …

 

Mon cœur à travers la croisée qui rejoint les étoiles

là où je te pense

là où             nue

je te découvre me                         manquant

 

et mon bras sans penser qui s'élève et ce geste une main qui approche la peau sans savoir et ce doigt qui effleure d'abord comme s'il n'osait pas ne se souvenait pas et puis qui et ce doigt qui se pose sur la bouche et qui touche et qui glisse une lèvre la deuxième et savoure et puis caresse encore et ranime de loin de très loin souvenir enchanté

 

le baiser

Isabelle Alentour, extrait de Je t’écris fenêtres ouvertes, (Editions LBL)

 

 

Nous vous donnons à présent rendez-vous le :

10 mars 2018 au MUCEM, Marseille, à 16h pour une discussion / lecture autour du travail de Dominique Sorrente (avec Olivier Bouras). Possibilité de prolonger la discussion au Café Regard de Provence…

 

 

Un jour si je me perds en toi,

Me rappelleras-tu ton nom ?

Un jour en toi si tu me trouves

Me révéleras-tu ton nom ?

François Cheng

 

HipstamaticPhoto-540325673.186926.jpg

 

 

Emmanuelle Sarrouy & les poètes du Scriptorium

 

Les commentaires sont fermés.